Vous êtes ici : Accueil / Expos temporaires / Précédentes / Sous bénéfice d’inventaire

Sous bénéfice d’inventaire

Les expositions ‘Sous bénéfice d’inventaire’ qui s’enchaîneront au BAM mettront en exergue tour à tour une œuvre phare issue des collections du BAM/Beaux-arts Mons qui sera explicitée, mise en contexte et en dialogue avec d’autres œuvres issues elles aussi des différentes collections muséales montoises. Ainsi, le visiteur pourra-t-il (re)découvrir une partie des collections des musées Puissant, Jean Lescarts,…

Le travail d’informatisation de l’inventaire des collections muséales montoises entrepris dans le cadre de la mise en conformité du BAM en vue de sa reconnaissance par la Communauté française offre l’occasion de (re)découvrir la richesse et la diversité de ces collections, et permet de confronter des pièces connues à d’autres, oubliées ou négligées, et de rassembler autour d’œuvres ‘incontournables’ d’autres, plus pittoresques ou anecdotiques…

Les expositions ‘Sous bénéfice d’inventaire’ qui s’enchaîneront au BAM mettront en exergue tour à tour une œuvre phare issue des collections du BAM/Beaux-arts Mons qui sera explicitée, mise en contexte et en dialogue avec d’autres œuvres issues elles aussi des différentes collections muséales montoises. Ainsi, le visiteur pourra-t-il (re)découvrir une partie des collections des musées Puissant, Jean Lescarts,…

Ces expositions se veulent certes un focus sur une œuvre, mais aussi une mise en valeur du patrimoine muséal montois. Aussi les œuvres mises en exergue feront-elles l’objet d’études approfondies richement illustrées qui, in fine, serviront à la publication d’un ouvrage de référence consacrée à la richesse et à la diversité des collections muséales montoises.

Le premier volet du cycle ‘Sous bénéfice d’inventaire’, (du 7 novembre 2009 au 7 mars 2010) fut consacré à l’une des plus anciennes œuvres conservées au BAM : l’étonnant et intriguant panneau intitulé La mort, seule certitude (début 16ième siècle) qui a figuré récemment à l’exposition Trésors anciens et nouveaux de Wallonie, ce curieux pays curieux, au palais des Beaux-arts de Bruxelles.

L’iconographie inhabituelle de cette œuvre et ses particularités stylistiques ont été analysées et présentées à l’exposition, de même que ses aspects matériels.

En outre furent présentées d’autres œuvres méconnues des collections muséales ayant trait au thème de la vie et de la mort - telle la sculpture en marbre blanc des collections du Musée Jean Lescarts intitulée La Mort et le Chevalier ou, issus des collections du BAM, le Saint Jérôme d’Abraham Janssens (début du 17ième siècle) et le Portrait de l’Abbé Jacques Neutre de Charles Wautier (milieu 17ième siècle) - ou participant au même courant stylistique, l’art gothico-renaissant.

Abordant une thématique similaire, d’autres œuvres patrimoniales furent exposées, de même que des créations contemporaines dues à des artistes de la Communauté française.

Une exposition documentaire et documentée donc, qui permis aux visiteurs de mieux connaître et apprécier la richesse des collections muséales montoises.

Le catalogue de l’exposition est en vente au prix de 15€ à la boutique du BAM.


 

Actions sur le document