Vous êtes ici : Accueil / Expos temporaires / Précédentes / Parade sauvage

Parade sauvage

Art et contre-culture autour des sixties

L’exposition Parade sauvage, en hommage à Rimbaud, met en lumière la résistance des artistes face au conformisme bourgeois des sixties. Le parcours décompose en plusieurs lignes de fuite ce mouvement contre-culturel né à cette époque :

Ecologisme : soucieux de réconcilier la nature et la culture, les artistes laissent cette dernière s’exprimer, recourant à des procédés comme l’empreinte ou le mimétisme et considérant que l’art doit avant tout épouser l’environnement.

Anarchisme : critiquant les mass médias, les artistes détournent les images et mots du système capitaliste sous formes de collages, affiches, tracts, etc.

Travestisme : s’attaquant au conformisme social, les artistes se travestissent et, tels des dandys, posent avec des accessoires et des maquillages outranciers.

Ritualisme : Exprimant des traumas individuels ou collectifs, des artistes renouent avec des formes primitives d’expression comme la peinture corporelle ou le rite sacrificiel.

Avec des œuvres notamment de : Andy Warhol, Giuseppe Penone, Arnulf Rainer, Nan Goldin…

 

Une coproduction de la Fondation Mons 2015 et du Pôle muséal de la Ville de Mons.

 

Du 17/10/2015 à 10:00 au 24/01/2016 à 18:00

Actions sur le document